Routine soin cheveux secs

A ma naissance, j’ai hérité du package « sécheresse corps et cheveux ».

J’aurais pu avoir la peau du visage mixte, des pores dilatés à ne s’avoir qu’en faire, ou encore le cheveu gras. La vie a dû se dire qu’il serait plus facile pour moi d’affronter une seule tare à la fois ! Et je l’en remercie !

J’ai donc les cheveux aussi secs que la peau. Et je les ai malmenés bien des années durant avec des colorations de mauvaise qualité, le lisseur, le combo shampoing sèche-cheveux tous les matins, le mépris total de la brosse et j’en passe.
Depuis plus d’un an maintenant, j’ai entrepris de les laisser pousser et force a été de constater que je devais changer de mode de vie. On ne le dira jamais assez mais pour de beaux cheveux il faut :
– arrêter le shampoing et le sèche-cheveux tous les matins
– mettre en stand by les colorations (sauf si vous n’avez vraiment pas de chance et que vos cheveux sont naturellement ternes, indéfinis, proches du chatain caca d’oie)
– apprendre à comprendre sa nature de cheveux et agir en conséquence.
– se coiffer tous les jours pour eviter les noeuds que l’on démèle façon butor (je n’y arrive pas encore)

En ce qui concerne les soins, je ne suis pas une forcenée du produit. J’en ai peu mais qui me satisfont pleinement, et je m’en tiens là. Les collections de shampoings ou de soins, ce n’est pas vraiment mon délire et je préfère ressortir une recette de grand-mère du tiroir plutôt que de vider mon portefeuille.

Shampoing et après shampoing
– Shampoing Mousse brune de Lush : il faut aimer l’odeur, moi je l’adore. Ce shampoing à base de bière et de citron discipline le cheveu ce n’est pas l’effet que je recherchais à la base, mais c’est cool et fait briller. C’est, pour le moment, le shampoing dont je suis le plus satisfaite tellement mes cheveux sont doux et ont de la tenue après lavage. Je l’ai découvert grâce à un échantillon et j’ai été conquise immédiatement.
– Après shampoing : Brillance Brunette de John Frieda ou Gloss Boss d’Andrew Barton. J’alterne, surtout parce que j’habite à moitié à Lille et à moitié à Paris et que je ne veux pas transporter mes produits tous les 4 jours. Je n’ai pas trouvé le Gloss Boss à Lille donc j’ai acheté le Brunette un peu à l’aveuglette. J’en suis plutôt satisfaite mais je préfère le Gloss Boss qui entretient très bien la brillance. Cumulé à la mousse brune, j’ai l’impression d’aveugler tous les gens que je croise Il démèle également mieux que le Brillance Brunette.

Soins
– Huile de Monoi : Avant chaque shampoing, j’applique du Monoi que je laisse poser 30/45 minutes. Bon ok, je mens un peu, ce n’est pas avant chaque shampoing Je le fais quand je suis à Lille car c’est plus facile pour moi de me poser autant de temps avant ma douche. A Paris c’est impossible ! Je n’en mets pas à la racine, juste sur les longueurs. Cela permet de fortifier le cheveu, et ca l’hydrate en profondeur. Moins de fourches à la clé, que demander de plus ?
– Quelques recettes maison de temps en temps, à retrouver au Workshop ! Même temps de pose, avant le shampoing.
– Une fois tous les 4 mois : un henné neutre (sans coloration), à choisir sans sels d’aluminium surtout. Quelques recettes également dans le workshop. Je laisse poser le henné beaucoup plus longtemps. En général 5/6h. C’est pourquoi je le fais assez peu souvent, je n’ai pas souvent autant d’heures d’immobilité chez moi seule. Mais cela gaine parfaitement le cheveu et le renforce bien mieux qu’un masque d’huile.

Ma petite astuce magique
Pour bien faire circuler le sang du crane : la danse africaine ! Les cheveux participent autant que le reste du corps et ca leur fait le plus grand bien.

Et vous, comment contrez-vous la sécheresse ?

Laisser un commentaire